Les magazines illustrés (XIXe-XXIe siècles) : une approche transnationale

Jean-Pierre Bacot (Université de Bourgogne, CIMEOS), Joëlle Beurier (Université Paris 13, CRESC), Karine Taveaux-Grandpierre (Université Paris 13, LabSic) et Michèle Martin (Carleton University, Ottawa) organisent les 9 et 10 décembre 2010 à l’université Paris 13 un colloque intitulé : “Les magazines illustrés (XIXe-XXIe siècles) : une approche transnationale”. Des propositions portant sur la bande dessinée (notamment dans son acception “franco-belge” et sa publication à travers des magazines comme Tintin ou Spirou) pourraient donc répondre à l’appel à communication que nous reproduisons ci-dessous.

 

A l’occasion du soixantième anniversaire de Paris Match, nous avons organisé en avril 2009, un colloque portant sur les magazines illustrés et les pratiques photo-journalistiques aux XIXe et XXIe siècles. Les contributions ont permis d’élargir la connaissance que l’on pouvait avoir de certains magazines illustrés ayant largement participé à la diffusion d’informations souvent liées à l’actualité. Il a été démontré également l’aspect structurant de cette presse sur les métiers contribuant à son élaboration, des graveurs sur bois aux photo-reporters. Les travaux ont déterminé les rôles de vecteurs puissants que ces magazines illustrés ont constitués dans la construction d’imaginaires collectifs. Les actes de ce colloque sont en préparation.

La recherche historique sur les magazines illustrés a beaucoup progressé ces dernières années. Mais lors de cette rencontre entre chercheurs spécialistes, il nous est apparu qu’une analyse scientifique susceptible de rendre compte de leur évolution sur deux siècles (des modèles, des contenus, des circulations de précurseurs nés au XIXe siècle et toujours puissants malgré la concurrence d’autres médias) ne pouvait faire l’économie d’une dimension internationale. Malgré quelques publications, la recherche à caractère international reste minoritaire et les études sur le photojournalisme peinent à sortir des cas d’études thématiques.

Notre groupe de travail vise à pallier cette carence en proposant un nouveau colloque regroupant des communications concernant des magazines illustrés entre le XIXe siècle et le début du XXIe siècle et portant sur au moins deux territoires géographiques distincts. Les études devront soit effectuer une analyse comparée afin de déterminer des modèles nationaux, soit utiliser une dynamique transnationale pour mettre en évidence la circulation de modèles photo-journalistiques ou de presse.

A titre indicatif, les travaux pourront porter sur des sujets aussi variés que :

  • les contenus thématiques
  • les logiques économiques
  • les relations entre producteurs, éditeurs, travailleurs
  • les aspects techniques. 

Les propositions de communication (2 000 signes, précisant les corpus, méthode et contexte) sont à adresser pour le 15 mars 2010

Par courriel :

joelle.beurier@eui.eu

karine.grandpierre@univ-paris13.fr

Par courrier : Université Paris 13, IUT de Bobigny, Département SRC, Karine Grandpierre, 1 rue de Chablis, 93017 Bobigny

Benoît Berthou

Université Paris 13, LABSIC Directeur de la revue Comicalités. Etudes de culture graphique Rédacteur en chef des Carnets de la bande dessinée

More Posts

Pour une histoire culturelle de la bande dessinée

Le Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines de l’université Versailles-Saint-Quentin annonce la création d’un groupe de travail souhaitant offrir un lieu de discussion et d’échange à tous les chercheurs intéressés par l’histoire culturelle de la bande dessinée. Celle-ci, comme l’ont déjà souligné Jean-Paul Gabilliet et Thierry Crépin, est encore largement à construire. Si sociologues, littéraires et sémiologues se sont appropriés le champ, les historiens sont encore relativement rares ; surtout, ils sont isolés, et cette initiative cherche donc à faire se rencontrer ces différents chercheurs, confirmés et débutants, pour que soient dégagés axes de recherches et perspectives communes.

Un premier atelier de travail sera organisé le mardi 18 mai 2010 à l’Université Versailles Saint-Quentin. L’angle choisi pour cette première rencontre sera la question des « Circulations, transferts et adaptations dans la bande dessinée ».

Dès l’“invention” de la bande dessinée par le Suisse Rodolphe Töpffer, et jusqu’à aujourd’hui, ces phénomènes de circulations et d’adaptations sont incessants et influent fortement sur la bande dessinée, de sa production à sa réception en passant par sa réalisation. Ils sont cependant encore mal connus, malgré notamment les travaux pionniers portant sur l’américanisation de la bande dessinée française. Lors de cet atelier, ces phénomènes pourront être appréhendés à différentes échelles :

  • d’un pays à l’autre,
  • d’un format à l’autre,
  • d’un média à l’autre…

Il s’agira de présenter des études portant sur des corpus clairement définis, à partir d’archives, et s’interrogeant sur les points suivants :

  • les acteurs et médiateurs au sein de ces processus de circulations et d’adaptations
  • les multiples formes de ces circulations et adaptations, selon les échelles étudiées
  • leurs évolutions dans le temps

Conformément aux orientations du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, cet atelier est ouvert à une approche interdisciplinaire de la bande dessinée, même si l’accent sera mis sur une perspective diachronique.

Enfin, au cours de cet atelier de travail seront recensées les recherches en cours et les initiatives prioritaires à mener pour approfondir et valoriser l’histoire de la bande dessinée.

Propositions :

Les propositions de communication, d’une page environ, indiquant le titre, la problématique, le corpus et la méthodologie, sont à envoyer accompagnées d’un court CV avant le 30 janvier 2009 à l’adresse suivante : 

sylvain.lesage@gmail.com

Benoît Berthou

Université Paris 13, LABSIC Directeur de la revue Comicalités. Etudes de culture graphique Rédacteur en chef des Carnets de la bande dessinée

More Posts