Bande dessinée et illustration en Belgique. Etat des lieux et situation socio-économique du secteur

Les conditions socio-économiques du secteur de la bande dessinée sont globalement mal connues. Comme le montrait, déjà, Luc Boltanski, la constitution du champ de la bande dessinée a pour corollaire une relative occultation de l’ancrage de ce secteur dans le marché, et on retrouve d’ailleurs cette réticence à parler « gros sous » jusque dans les colloques scientifiques, où parler contrats ou droits d’auteurs est souvent considéré comme vulgaire…

Pour en savoir plus, la SMartBe (Société Mutuelle pour artistes, constituée en 1998 pour guider les artistes, techniciens et travailleurs intermittents face à la complexité administrative du secteur artistique en Belgique), a commandé à Pascal Lefèvre et Morgan di Salvia une enquête sur la situation économique des auteurs de bande dessinée et illustrateurs belges, via un questionnaire en ligne de 26 questions. Plus de 600 auteurs ont été sollicités ; 191 francophones et 72 néerlandophones ont répondu. L’ensemble des réponses a permis de construire des variables par sexe, âge, nationalité, types de publications, traductions, relations avec les éditeurs, revenus…

Les résultats de cette enquête seront présentés le 19 novembre prochain à Bruxelles, à deux pas de la gare du Midi, dans le cadre d’un colloque, dont voici ci-dessous le programme :

  • 13h-13h15  Accueil
  • 13h15-13h30  Introduction, Marc Moura, Directeur de SMartBe, Association Professionnelle des Métiers de la Création
  • 13h30-14h  La création en bande dessinée dans la Communauté française Wallonie-Bruxelles, Dominique Goblet, auteure, Vice-Présidente de la  Commission d’aide à la bande dessinée
  • 14h-14h30  Bande dessinée et illustration en Belgique. Etat des lieux et situation socio-économique  du secteur, Morgan Di Salvia, historien et Pascal Lefèvre, professeur à Sint-Lukas Brussel et Media en Design Academie Genk
  • 14h30-15h  Les éditeurs de bande dessinée et de littérature pour la jeunesse, Marie Challe, chercheuse au Centre de Recherche et d’Information Socio-Politiques et Anne Dujardin, chercheuse au  Bureau d’études de SMartBe
  • 15h-16h Débat avec la salle suivi d’une pause
  • 16h-16h45  Les activités du Syndicat national des auteurs et des compositeurs (SNAC, Paris) dont un grand nombre d’auteurs belges sont membres, Christian Lerolle, coloriste et membre du Groupe BD du SNAC
  • 16h45-17h30  La fin du papier. Vers les bandes dessinées et les albums illustrés numériques ? Pascal Lefèvre, professeur à Sint-Lukas Brussel et MDA Genk
  • 17h30-18h15  Le livre de jeunesse flamand et francophone sur le marché du livre international : contexte et influences, Marita Vermeulen, auteure du livre « Buiten de lijntjes gekleurd » et éditrice de livres pour enfants aux éditions De Eenhoorn
  • 18h15-19h Buffet.
    L’ensemble bénéficiera d’une traduction simultanée flamand/français.

A partir de 19h, une soirée suivra, avec concerts illustrés et spectacles, le tout avec une exposition et la présence de micro-éditeurs.

On le voit, l’arrivée de la bande dessinée numérique pose de façon inédite la question du revenu des auteurs, dans un secteur déjà fragilisé par la surproduction d’albums et la faiblesse de la presse.

L’adresse exacte : rue Coenraets 82. Information et réservation (obligatoire pour le colloque et le buffet) pour le 15 novembre au plus tard auprès de Quentin de Ghellinck, Bureau d’études SMartBe – deq@smartbe.be – 02/542.19.73


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *