La littérature et le monde du travail. Inspiration, représentation et mutation

Maria João Reynaud et José Domingues de Almeida, enseignants-chercheurs à l’université de Porto et membres de l’APEF (Association Portugaise des Études Francaises), lancent un appel à communication intitulé : « La littérature et le monde du travail. Inspiration, représentation et mutation ». Le neuvième art n’y est absolument pas mentionné, mais ce thème original nous semble poser un problème des plus intéressants : comment la bande dessinée est-elle à même de représenter une organisation ? Plusieurs œuvres fournissent des éléments de réponse que ce soit en se focalisant sur une hiérarchie (le « principe d’incompétence » cher au Dilbert de Scott Adams), sur une division du travail (DRH, manager ou assistante de direction se succède ainsi au sein de Dans mon open space de James) ou sur une forme de cruauté immanente aux relations professionnelles (Travail m’a tuer de Philippe Vuillemin). Il s’agira de compléter cette liste avant le 15 juillet prochain.

La littérature et le monde du travail Inspiration, représentations & mutation

Colloque international

Porto – FLUP – 29 et 30 novembre 2011

APPEL À COMMUNICATION

Une fois dépassés ou assagis les débats idéologiques et sociaux qui impliquèrent naguère le monde du travail dans le contexte politique et culturel des sociétés occidentales, et dans un cadre mondialisé où l’exercice du travail suppose des circonstances nouvelles, voire imprévisibles, il y a lieu de se pencher sur le rôle que peut encore jouer ce domaine essentiel, quoique changeant, de l’existence humaine dans la littérature, et l’inspiration qu’il apporte à la création et à l’imaginaire romanesque moderne et contemporain

Il s’agit de mesurer l’importance, l’insignifiance, voire l’absence, du monde du travail dans la littérature actuelle et de décrire le traitement qu’il subit chez plusieurs romanciers qui se sont penchés d’un point de vue narratif sur les mutations en cours dans l’entreprise, l’usine ou le bureau.

En France, par exemple, le «roman de bureau» est devenu une sorte de sous-genre romanesque à part entière depuis le succès de 99 Francs de Frédéric Beigbeder. Mais bien d’autres romanciers (Nothomb, Houellebecq, Bon, Quintreaux, etc.) ont investi cet univers et glosé les composantes thématiques, et les déboires, de la vie d’entreprise d’hier et d’aujourd’hui.

Licenciements, administration inflexible, pression patronale, rivalités entre cadres, harcèlement, mondialisation…, les sujets ne manquent pas et inspirent les romanciers qui renouent de la sorte avec une littérature aux accents naturalistes et engagés, à l’encontre d’une tendance minimaliste et autofictionnelle tant décriée para les détracteurs de la prose narrative française contemporaine.

Ainsi, nous avons le plaisir d’annoncer le Colloque international que nous organisons, les 29 et 30 novembre 2011 à Porto, et en vue duquel nous lançons cet appel à communication aux chercheurs que cette thématique intéressera.

Nous proposons les axes d’approche et d’intervention suivants

Traitement romanesque du monde du travail et de l’entreprise ; Crise, conflits sociaux, syndicalisme et mondialisation vus par / dans le roman ; Acteurs, rôles et rituels de / dans l’entreprise incarnés ou vécus par les personnages romanesques ; Travail, chômage, loisirs et tourisme : mutations perçues par la littérature.

langues du colloque :

Les langues du colloque sont le français, le portugais, l’espagnol et l’anglais.

calendrier et conditions:

15 juillet 2011 : date butoir pour présenter des propositions de communication. (150 mots). Les communications admises ne dépasseront pas les 20 minutes.

15 septembre 2011 : date limite pour la réponse de l’organisation aux propositions de communication.

15 octobre 2011 : diffusion du programme prévisionnel.

15 novembre 2010 : diffusion du programme définitif.

(L’inscription est gratuite).

Comité organisateur :

  • Maria João Reynaud (UP – CITCEM & APEF)
  • José Domingues de Almeida (UP – ILC ML & APEF)

Adresse :

Les propositions de communication (résumé et brève notice cv, avec nom, institution et courriel) sont à envoyer aux deux courriels suivants : reynaud@letras.up.pt et jalmeida@letras.up.pt

Les textes des communications feront l’objet d’une publication dans la revue en ligne d’Etudes Françaises Carnets (voir rubrique sur le site www.apef.org.pt)

Renseignements :

Merci d’entrer sur les sites http://www.apef.org.pt/ et / ou http://www.flup.up.pt

Responsable : José Almeida & Maria João Reynaud

Url de référence :
http://www.apef.org.pt

Adresse : Via Panorâmica, s/n 4150-564 Porto Portugal


Benoît Berthou

Université Paris 13, LABSIC Directeur de la revue Comicalités. Etudes de culture graphique Rédacteur en chef des Carnets de la bande dessinée

More Posts

Publié par

Benoît Berthou

Université Paris 13, LABSIC Directeur de la revue Comicalités. Etudes de culture graphique Rédacteur en chef des Carnets de la bande dessinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *