Graphic engagement. The politics of comics and animation

L’université de Perdue, située dans l’Indiana (USA), lance un appel à communication intitulé « Graphic engagement. The politics of comics and animation » et dont le but est (ma traduction) « d’explorer la façon dont la bande dessinée et le film d’animation nous engage politiquement et influence profondément notre définition de la race, de la religion, de la classe et de la nation ». Semblable proposition nous invite donc à nous interroger sur les valeurs que véhicule le neuvième art (à travers par exemple des stéréotypes portant sur les identités sexuelles) qu’aux formes que peut prendre un engagement qui peut se faire rhétorique (comme l’a montré Jan Baetens dans Formes et politiques de la bande dessinée, Peeters Vrin, 1998) ou intime (à travers l’autobiographie ou l’autofiction). A noter : cet appel à communication mentionne nommément « l’apport politique de la bande dessinée franco-belge », problématique qui ne manque pas d’éveiller quelques curiosités face au devenir incertain de la Belgique. Une forme d’expression volontiers présentée comme un art national ne semble en effet pas avoir servi l’unité d’une nation, et il y a dès lors lieu d’interroger un dispositif (éditorial, politique, esthétique) visant à définir une bande dessinée francophone plus que belge. Et semblable entreprise invite à réflexion, comme l’a montré Vincent Baudoux dans « L’apogée franco-belge » (article publié dans Maîtres de la bande dessinée européenne, BNF/Seuil, 2000) : si semblable bande dessinée renonce en effet à s’emparer de la question nationale (notamment en « neutralisant » tous les espaces comme le château de Moulinsart), celle-ci semble en effet resurgir sous d’autres formes (et notamment à travers la constante invention de frontières donnant, dans l’intrigue, lieu à toutes sortes de trafics et de rivalités). Nous reproduisons ci-dessous l’appel à communication dont l’échéance est fixée au 9 juillet prochain.

The Purdue Comparative Literature Program presents the 2010 Conference, Graphic Engagement: The Politics of Comics and Animation
Featuring Keynote Speaker Kim Deitch

Purdue University – West Lafayette, IN
September 2-4, 2010

Call for papers: July 09, 2010

Comics and film animation are potent media that can have an effect far different from that of more traditional forms of literature. They are composite texts whose mixtures of image, word, and sound offer a more immediate exchange between author(s) and audience, where the visuals directly confront us and demand a reader response in ways that prose narrative does not. The resulting effects can have profound ideological consequences. Either in the form of a comics memoir, a Disney adaptation, a superhero saga, or a single-panel cartoon, graphic narratives shape the way we frame ourselves in terms of gender, race, religion, class, and nationhood.

The Purdue University Comparative Literature Program welcomes papers that explore the ways in which comics and film animation engage us politically and profoundly influence the way we define gender, race, religion, class, and nationhood. “Political” can be defined broadly, relating not only to affairs of state, but also the praxis of visual narrative and ways it affects individual identity and community dynamics. Possible paper topics may include, but are not limited to:

  • Historical representations in graphic novels
  • The appropriation of national myths and folktales in animated film
  • Dynamics of humor and subversion in syndicated comic strips
  • Imaging the ethnic/racial other in comics and other forms of graphic narrative
  • Representations of gender and sexuality in anime and manga
  • Personal memoir in graphic novels or animation
  • The Franco-Belgian comics tradition and its political import
  • The language of comics as a form of rhetoric
  • Representations of trauma in comics and animation
  • Animation and its links to education
  • The use of graphic novels and animation in the classroom
  • Socio-political issues surrounding graphic novels and library cataloging
  • Superheroes and defining, or complicating, communal and national identity
  • Graphic narrative as transnational discourse
  • Representations of conflict in such places as Africa, Asia, the Middle East, and Europe
  • Political cartooning and its social impact
  • Hollywood and comics
  • Journalism, biography, and memoir in comics and animation

Email abstracts of 250 words, with a brief author biography, to: graphic.engagement@gmail.com. Please include “Graphic Engagement Conference 2010” in the subject heading



Benoît Berthou

Université Paris 13, LABSIC Directeur de la revue Comicalités. Etudes de culture graphique Rédacteur en chef des Carnets de la bande dessinée

More Posts

Publié par

Benoît Berthou

Université Paris 13, LABSIC Directeur de la revue Comicalités. Etudes de culture graphique Rédacteur en chef des Carnets de la bande dessinée

Une réflexion au sujet de « Graphic engagement. The politics of comics and animation »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *