La bande dessinée : un art sans mémoire ?

Un colloque intitule « La bande dessinée : un art sans mémoire ? » aura lieu les 10 et 11 juin prochains au Pôle des Métiers du livre de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Les Carnets de la bande dessinée sont partenaires de cet événement puisque celui-ci est organisé par Benoît Berthou, que Sylvain Lesage y interviendra le jeudi 10 juin et Thierry Smolderen le 11 juin avec Benoît Peeters. Le programme et l’affiche sont disponibles en téléchargement ci-dessous.

“La bande dessinée : un art sans mémoire”
Colloque organisé par le LABSIC et Médiadix
Avec le soutien du Ministère de la culture et de la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord

Pôle des Métiers du livre de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense
10 et 11 juin 2010
Organisation scientifique : Benoît Berthou (université Paris 13, LABSIC)
Inscription sur le site de Médiadix :
http://mediadix.u-paris10.fr/brochure/list_stages.php?st_niveau=02

Ce colloque international entend interroger la problématique inscription dans le temps d’une bande dessinée volontiers pensée comme une “anti-culture” (Adorno) et souvent perçue sous l’angle du « consommable » ou du « jetable ». Notre objectif est ainsi d’examiner les initiatives et dispositifs permettant à une industrie culturelle de se constituer en patrimoine.
Ce colloque constituera un espace de rencontres interdisciplinaire, interprofessionnel et international (quant à ses intervenants et thèmes d’intervention). Inscrit au programme d’un Centre de Formation Continue aux Carrières des Bibliothèques, il a vocation à permettre à des professionnels du livre et à des chercheurs de s’informer et de s’exprimer.

LaBD

brochureBD


Benoît Berthou

Université Paris 13, LABSIC Directeur de la revue Comicalités. Etudes de culture graphique Rédacteur en chef des Carnets de la bande dessinée

More Posts

Publié par

Benoît Berthou

Université Paris 13, LABSIC Directeur de la revue Comicalités. Etudes de culture graphique Rédacteur en chef des Carnets de la bande dessinée

Une réflexion au sujet de « La bande dessinée : un art sans mémoire ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *