La numérisation des archives de la bande dessinée – 2

La numérisation des archives de la bande dessinée, que j’évoquais déjà dans un précédent billet, se poursuit, toujours sous l’égide de la Cité internationale de la bande dessinée. Cette fois-ci, pas moins de trois titres sont lancés dans leur version numérisée, des titres assez différents en termes de dates ou d’importance. Tout d’abord, Le Pierrot :

Le journal Le Pierrot fut publié en 47 numéros du 06 juillet 1888 au 20 mars 1891. Hebdomadaire paraissant le vendredi, il comportait 4 pages en noir et blanc. Son directeur de publication était A. Willette et son rédacteur en chef E. Goudeau. Publiant essentiellement des dessins politiques et humoristiques en lien avec l’actualité de l’époque, elle fut fondée et imprimée par A Willette lui-même.

Ensuite, l’American illustré, qui n’a été publié que pendant 40 numéros en 1907. Pour autant, on aurait tort de sous-estimer son influence et son rôle dans l’imprégnation par la bande dessinée française de thèmes et traits stylistiques empruntés aux USA, comme le rappelle la notice de la CIBDI :

Le journal American Illustré fut publié en 40 numéros du 29 juin 1907 au 28 mars 1908 par la Librairie Mondiale. Hebdomadaire, ce journal était composé de 16 pages illustrées grand format, dont 8 en couleur. Il accordait une place importante aux histoires en images par des auteurs français, aux pseudonymes américains. On retrouve ainsi dans ses pages des auteurs tels que : Nay, Jean d’Aurian, Hémard, Marcel Capy, Lajarrige, Moriss, Forton, Depaquit et des séries telles que Jim Pattarson, inventeur par Pierre Falké, Les aventures de Séraphin Laricot par Forton, Thomas Picook, détective par Thomen ou l’Histoire de France Humoristique par Sellier. De nombreuses histoires furent inspirées par des thèmes américains tels que cow-boys et indiens, business-men, touristes américains à Paris mais furent réalisés par des auteurs français.

Enfin, Lisette, dont la Cité met en ligne les numéros publiés jusqu’en 1940. Sur ce point, on aimerait comprendre pourquoi la Cité ne poursuit pas la numérisation jusqu’en 1942, date de la suspension de la publication, suite aux difficultés liées à la guerre. Peut-être faut-il comprendre que les numéros publiés pendant la guerre ont été mal conservés, et qu’ils n’ont pu être numérisés, puisque la notice indique par ailleurs des numéros lacunaires, en raison de la fragilité des exemplaires conservés à Angoulême. On regrettera également, sur ce point, que la Cité n’indique pas clairement la part que représentent ces lacunes, et les numéros précis concernés : il semblerait a priori facilement envisageable de compléter ces lacunes par des dons ou prêts d’exemplaires issus d’autres collections…

Au total, trois journaux, et surtout trois périodes différentes de la bande dessinée. Le Journal de Pierrot s’inscrit clairement dans cette phase où la bande dessinée est encore largement une extension de la caricature, dont on ne la distingue pas clairement à l’époque. Americain illustré s’inscrit dans un tout autre contexte, et paraît à une époque où la bande dessinée est nettement plus formalisée et perçue en tant que telle. Enfin, Lisette, qui apparaît dans l’entre-deux-guerres, naît dans un contexte médiatique encore différent, marqué par la féroce concurrence que se livrent les illustrés pour enfants. Lisette va par ailleurs, comme les autres journaux des éditions Montsouris (Guignol, 1919-1936 et Pierrot, 1925-1942, à ne pas confondre bien entendu avec Le Pierrot version XIXe siècle) constituer une des voies de l’acclimatation en France de la bande dessinée américaine et de la bulle, notamment par la publication dans Lisette de Little Annie Rooney.

LittleAnnie_Lisette_7janv1934

Pour faciliter ces recherches, chaque numéro est préalablement décrit par une série de mots-clés, qui fournissent une première approche du contenu. On ne peut que souhaiter avec impatience les travaux de recherche que cette numérisation ne manquera de susciter. Et attendre la numérisation d’autres titres !

Références bibliographiques :

Le Pierrot. URL : http://collections.citebd.org/pierrot/

L’Américain illustré. URL : http://collections.citebd.org/american/

Lisette. URL : http://collections.citebd.org/lisette/www/


Une réflexion au sujet de « La numérisation des archives de la bande dessinée – 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *